Les variations du climat, un danger pour votre charpente !

Une habitation est invariablement soumise aux contraintes climatiques.

En particulier, la charpente traditionnelle en bois d’une maison va être impactée par le vent, la pluie, la neige, mais également les vibrations du sol telles qu’un tremblement de terre.

Le choix des matériaux d’une charpente va ainsi être déterminé en fonction des contraintes climatiques de votre région afin de résister efficacement et de garantir longévité à votre habitation.

Véritables causes de la dégradation de la charpente, les variations du climat sont indispensables à prendre en considération dans votre construction ou votre rénovation de maison !

 

 

J’ai besoin d’une expertise pour mon bâtiment

expertise fissure

Tout savoir sur l’impact des variations du climat sur votre charpente !

Le climat est très variable d’un pays à l’autre, mais également d’une région à l’autre.

Alors que certaines régions de vente sont très humides et venteuses, d’autres seront plus impactées par l’enneigement.

Ainsi, lors de la mise en œuvre de votre construction, les travaux de charpente et de couverture devront prendre en considération votre zone climatique propre et ses spécificités.

La fonction d’une charpente

La fonction d’une charpente est de soutenir le poids de votre toiture avec sa couverture, et par conséquent de préserver votre habitation des intempéries.

Elle veille également à la stabilité de votre élévation. Ainsi, entre étanchéité et stabilité, la charpente joue un rôle clef dans votre construction.

Cet assemblage de pièces en bois massif qu’est la charpente est soumis à de fortes contraintes qui doivent être défiées efficacement.

La mise en œuvre des travaux de la charpente est essentielle et doit être confiée à un professionnel compétent pour garantir la pérennité de votre habitation.

La défiance des éléments

Élément porteur de votre maison, la charpente doit résister aux éléments peu importe leur force.

Or, les contraintes climatiques sont très nombreuses.

Il peut s’agir simplement de la pression du vent, mais également du poids de la neige sur votre toiture, du phénomène concomitant du vent et de la pluie, ou encore des risques sismiques propres à chaque région.

Selon les différentes régions de France, votre habitation ne sera pas soumise aux mêmes risques climatiques et sismiques.

Un zonage est défini afin de permettre de calculer les pressions moyennes qui vont être effectuées sur un logement.

Ce calcul est essentiel afin de permettre une bonne mise en oeuvre de votre charpente

La construction d’une charpente selon la situation géographie

Ainsi, les contraintes climatiques comme la charge du vent, la fréquence des enneigements ou encore la sensibilité sismique de votre région vont orienter la construction de votre charpente.

De ces éléments vont ainsi dépendre la pente de votre toit, la nature des matériaux utilisés, le type d’assemblage des éléments et la nature de votre couverture.

Lors de la réalisation de votre charpente, le charpentier effectue des calculs précis et fondamentaux selon la carte des vents et des neiges réalisée par zonage.

Il va par exemple calculer le nombre de pannes et de contrevents nécessaires pour garantir la stabilité de votre construction.

Le climat, un critère fondamental lors de la construction ou la rénovation de votre charpente !

Lorsqu’on fait construire une habitation ou que l’on procède à sa rénovation, la construction de la charpente est soumise à des calculs précis qui prendront en considération les variations climatiques de votre région.

Cela est essentiel pour s’assurer que votre bâtiment saura résister au vent, à la pluie, à la neige et même aux tremblements de terre.

Vous souhaitez en savoir plus sur les causes de la dégradation de la charpente ? Venez consulter nos autres pages informatives sur le sujet :