Présence de moisissures, le signe d’une isolation déficiente ?

Particulièrement disgracieuse et malodorante, l’apparition de moisissures dans les angles intérieurs de murs forme des taches brunâtres.

La moisissure affecte non seulement l’esthétique de votre intérieur mais également votre santé en favorisant l’apparition de maladies chroniques telles que les allergies, l’asthme etc.

Souvent due à une isolation déficiente, elle est le signe d’une hygrométrie trop élevée dans votre intérieur.

Alors, quels sont les contrôles à effectuer concernant votre isolation et les moyens de remédier à ce taux d’humidité trop élevé chez vous ?

 

 

J’ai besoin d’une expertise pour mon bâtiment

expertise fissure

La présence de moisissures dans les angles intérieurs de murs, un signe qui ne trompe pas !

La présence de moisissure peut être due à différents facteurs : une infiltration d’eau, des remontées capillaires, mais le plus souvent il s’agit d’un défaut dans votre système d’isolation.

Trop vétuste, inadaptée ou sujette à une mauvaise mise en œuvre, cette isolation impacte directement le taux d’humidité dans votre logement.

On fait un point sur le sujet !

Une isolation déficiente

Une bonne isolation est essentielle pour protéger un logement des intempéries extérieures et des variations de température.

Elle veille à votre confort thermique et acoustique. Mais elle prend également soin de votre santé.

Car même si l’humidité est un phénomène naturel en extérieur, elle ne doit pas être présente en excès dans votre intérieur au risque de favoriser l’apparition de maladies chroniques en particulier chez les enfants et les personnes âgées.

Ainsi, l’apparition de moisissure due à une isolation défectueuse résulte d’un phénomène de condensation naturelle qui fait que la vapeur présente dans l’air va se transformer en état liquide et imprégner vos murs, vos sols et vos plafonds.

Elle va rapidement former des taches qui heureusement sont facilement détectables et vont vous mettre la puce à l’oreille !

À lire aussi : Les différentes techniques d’isolation

Les risques liés à la présence d’humidité

Les risques liés à la présence d’humidité excessive dans un intérieur sont nombreux.

En effet, l’humidité attaque tous les matériaux de votre logement et les rend poreux. Par conséquent, votre habitation s’en trouve fragilisée.

Alors que certains matériaux vont s’effriter, d’autres vont risquer l’écroulement.

Il est donc essentiel d’assainir votre logement en asséchant vos surfaces impactées de manière rapide et efficace !

Les différentes méthodes pour y remédier

Il peut être très tentant de remédier rapidement à la situation en passant un coup de peinture sur vos murs tachés.

Mais cela ne sera qu’un traitement en surface qui ne fera que camoufler son origine plus longtemps.

Ainsi, il est essentiel d’éradiquer sa cause pour retrouver un intérieur sain de manière durable. Il convient donc de s’occuper de la remise en état de l’isolation de votre maison ou de votre appartement.

Pour cela, il est important de noter qu’une bonne isolation doit à la fois porter sur les parois, le sol et la toiture de votre habitation.

Elle doit être suffisamment performante pour limiter l’entrée d’humidité.

De plus, une bonne isolation vous permet de réaliser des économies d’énergie car la déperdition de chaleur sera bien moindre !

L’apparition de moisissures dans les angles intérieurs de murs, un signe d’alerte !

Si vous observez des taches brunâtres dans les angles de vos murs intérieurs, ou encore que vous sentez une odeur de moisi chez vous, c’est que l’humidité est présente en excès.

Généralement due à une mauvaise isolation, elle imprègne rapidement les matériaux de construction mettant en péril la solidité de votre maison mais également votre santé.

Faites appel à un expert pour mesurer le taux d’hygrométrie de votre logement !

Vous souhaitez en savoir plus sur les contrôles à effectuer au niveau de votre isolation ? Venez consulter nos autres pages informatives sur le sujet :