Les différents types de fissures en façade

Les fissures en façade d’une maison ou d’un immeuble peuvent avoir différentes formes et localisations. Il est important de parfaitement les caractériser pour comprendre leurs origines.

Les différents types de fissures en façade :

  • FAÏENÇAGE : maillage superficiel ne concernant que l’enduit de façade (malfaçons ravalement)
  • MICROFISSURE : largeur < à 0,2mm concernant souvent toute l’épaisseur de l’enduit.
  • FISSURE : largeur comprise entre 0,2 et 2mm, concernant également toute l’épaisseur de l’enduit. On distinguera leur localisation soit aux points singuliers de la paroi (acrotères, chaînage, jonctions avec dalles, etc.) soit réparties anarchiquement en façade.
  • LÉZARDE OU CREVASSE : sur toute l’épaisseur de la maçonnerie (crevasse traversantes, fissures infiltrantes) et dont la largeur est souvent largement supérieure à 2mm.

Fissuration, les localisations caractéristiques en façade :

  • Microfissures ou fissures horizontales et/ou verticales.
  • Fissures en général obliques ou verticales partant des angles d’ouvertures (porte, fenêtre)
  • Fissures verticales situées aux angles de la construction. (défaut d’armatures, désordre structurel)
  • Microfissures des joints de maçonnerie.
  • Fissures en escalier dans les parois béton ou de maçonnerie. (peut engager la solidité de l’ouvrage, fissuration structurelle)
  • Fissures verticales à la jonction de deux corps bâtiments (agrandissement, extension, construction en L, dallage…).
  • Fissures horizontales situées soit au droit du plancher, soit au 1er ou au 2e rang d’éléments de maçonnerie en dessous du plancher.

Que faire lors de l’apparition de fissures en façade ?

Reboucher sans connaître précisément la cause serait inutile car les fissures réapparaîtraient. De plus, un rebouchage au mortier ciment alors qu’il aurait fallu mettre en oeuvre une chaux aérienne ne ferait qu’aggraver les désordres. En somme, il sera donc nécessaire de dresser le bon diagnostic pour corriger le problème à son origine en tenant compte des matériaux de destination.

L’expert en bâtiment, analyse le sinistre ainsi que la structure générale de l’ouvrage (parpaing, brique, béton cellulaire,…) et évidemment l’état des façades (enduit, bardage, isolation thermique par l’extérieur) ainsi que tous désordres sur mur intérieur.

L’objectif de cette étude est de déterminer le caractère superficiel ou structurel de la fissuration. S’agit il de simples salissures ou moisissures dégradant l’enduit ? Le bien est il affecté par un tassement différentiel ? ou encore, suis je impacté par des catastrophes naturelles retrait gonflement de sol argileux ?

Selon l’origine du sinistre, les travaux de réparations pourront s’étendre du simple ravalement de façade, à l’éventuel agrafage, voir jusqu’à l’injection de résine expansive ou la consolidation en sous-oeuvre par micropieux suivant un phasage de travaux précis.

Le prise en charge en garantie décennale sera à envisager selon l’année de construction de la maison individuelle et plus précisément suivant la date du procès verbal de réception, et selon le caractère du sinistre.

fissures structurelles

Le rôle de l’expert fissures ?

L’expert fissures connait parfaitement les différents type de fissures en façade, il sera donc en mesure de les analyser formellement en vue de préconiser dans son rapport d’expertise la réparation de fissures adaptées. Il évaluera également avec vous, la solution la plus viable économiquement (dans la limite des possibles) dans un projet globale, comme la reprise ponctuelle à l’aide de mastic acrylique, la réalisation d’une isolation extérieure, l’imperméabilisation du soubassement pour stopper les remontées capillaires, ou encore un plan de gestion des eaux de pluie par exemple.

Votre bien est unique, chaque cas de figure étant différent, nous restons à votre disposition pour une expertise technique.

 

Demandez Un Devis Gratuit

DEMANDE DE DEVIS

Devis Gratuit